Les réseaux sociaux ont pris une place très importante dans nos vies. Alors que l’on n’imaginait pas qu’ils puissent prendre cette place, aujourd’hui nous devons vivre avec, et surtout en tirer profit. Pour profiter des réseaux sociaux, certains travaillent ce que l’on appelle leur personal branding (leur marque personnelle en français). Mais qu’est-ce donc ? Comment se distinguer sur les réseaux sociaux ? Quelles sont les techniques de base pour exister professionnellement ?

Le personal branding à l’ère des réseaux sociaux

Personal branding, kezako ?

Le personal branding est la notion pour indiquer la marque créée par une personne sur elle-même.

Autrement dit, une personne va utiliser Internet et les réseaux sociaux pour construire son image digitale et contrôler ce qu’elle va diffuser.  Ainsi, grâce à cela, celle-ci va se bâtir un profil particulier favorable sur la toile.

Le nom d’une personne devient donc sa marque, pour séduire les potentiels recruteurs qui tomberaient sur elle par hasard ou en la cherchant.

 

Maîtriser son personal branding pour maîtriser son image

Les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest ou encore LinkedIn vont donc servir de stratégie d’image pour chacun des internautes. Il est alors important de prendre conscience que son image doit être contrôlée afin d’éviter qu’elle ne nous desserve.

En effet, de nombreuses personnes pensent que les réseaux sociaux servent aux marques ou aux célébrités pour s’exprimer.

Toutefois, il ne faut pas oublier qu’ils servent également de plus en plus aux recruteurs et dirigeants d’entreprises pour se faire un avis sur les candidats potentiels à recruter. Le réflexe est désormais de vérifier sur Internet les informations d’un candidat, et sur Google, les premières informations qui ressortent sont souvent issues des réseaux sociaux. Prudence et maîtrise sont donc des qualités requises.

3 conseils pour construire son personal branding et développer son image sur les réseaux sociaux

Maintenant que vous êtes un professionnel de la mémoire tablette, nous allons vous donner plusieurs astuces pour optimiser la mémoire de votre tablette. C’est parti !

#1 : optimiser et valoriser l’ensemble de ses profils sociaux

Avant même de chercher à diffuser du contenu ou se créer un réseau, il est important de faire le point sur sa présence digitale et sur la qualité de celle-ci.

En passant au peigne fin chacun de ses profils sur les réseaux sociaux, il faut repérer et ajouter, si elle n’y sont pas, toutes les informations de base :

  • Une photo de profil correcte et pas trop « personnelle » ;
  • Des informations de base si l’on souhaite être contacté en privé (adresse email par exemple) ;
  • Ses informations métier et personnelles que l’on considère comme importante pour un potentiel recruteur.

Une fois ces informations « de base » contrôlées, il faut s’assurer de l’historique de partage que l’on a fait des réseaux. Qu’avait-on partagé plus jeune notamment ?

Ou bien, si un recruteur arrivait sur notre profil, serions-nous prêt à le lui ouvrir pour qu’il vienne tout voir ?

Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces questions, c’est que vous devez contrôler à nouveau et supprimer tout ce qui pourrait paraître indélicat pour vous.

#2 : Se mettre en valeur à travers son propre contenu

Votre profil est bien propre et optimisé ? Parfait, attaquons maintenant la diffusion.

Comme une marque, il va vous falloir vous exprimer et diffuser du contenu si vous souhaitez exister sur les réseaux sociaux. Mais attention, par n’importe quel contenu !

Pour séduire un potentiel recruteur et se mettre en valeur dans sphère professionnelle, il faut être capable de bien sélectionner les contenus pertinents à créer et/ou diffuser.

Nous retrouvons de nombreuses personnes qui vont partager des informations sur leur secteurs d’activité sur Twitter, qui vont se créer une chaîne YouTube pour partager leur savoir-faire (un monteur vidéo par exemple), qui vont rédiger des articles sur LinkedIn pour donner leur point de vue.

Quelque soit le contenu et sa forme, l’important est qu’il soit en cohérence avec les objectifs que vous vous fixez et le secteur d’activité dans lequel vous vous trouvez.

#3 : Savoir se créer un réseau pertinent

Plus encore que de créer du bon contenu, il faut savoir se créer un réseau intéressant.

Sur Facebook ou sur LinkedIn par exemple, il existe des groupes où l’on peut partager des informations et échanger sur divers sujets et problématiques. C’est l’occasion rêvée de dialoguer, de diffuser son contenu et de démontrer son savoir faire.

Les moteurs de suggestions apportent également des indications intéressantes sur les personnes qui pourraient nous correspondre sur un réseau social professionnel comme LinkedIn, ou plus personnel comme Facebook.

Il faut savoir en profiter et entrer en contact avec les bonnes personnes, tout en présentant sa démarche et son ouverte à l’échange.

Autre point de ce réseau, nous l’oublions souvent, mais chaque profil social media (sauf les spams) est une personne réelle. Il ne faut donc pas hésiter à aller rencontrer ces nouveaux profils mais aussi à ajouter les personnes « réelles » sur ces environnements virtuels.

Car si notre réseau de base se construit à travers notre expérience et notre activité, un collègue avec qui l’on échange le matin peut nous ouvrir à son réseau et ses groupes, et ainsi de suite.

N’oubliez pas qu’un réseau n’est constitué que d’un ensemble de personnes qui connaissent un autre ensemble de personnes, qui connaissent un autre ensemble de personnes, etc…

Un focus sur LinkedIn, star des réseaux sociaux professionnels

Nous ne pourrions pas vraiment parler de personal branding et de développement de son réseau professionnel sans faire un focus particulier sur LinkedIn.

C’est aujourd’hui le réseau social professionnel numéro 1 dans le monde.

Le réseautage sur LinkedIn

Fonctionnant comme Facebook dans l’idée, il possède une excellente réputation et est clairement apparenté à un réseau social professionnel pour « réseauter ».

Ce réseautage va pouvoir se construire à travers les groupes, comme nous l’évoquions précédemment, par de la diffusion de contenus, ainsi que par la mise en relation avec d’autres professionnels que l’on souhaite rencontrer.

Ne cherchez absolument pas à entrer en contact avec tout le monde et à vous lancer dans une courses à la plus grosse communauté, cela est tout simplement contre-productif, et va à l’encontre de l’esprit des réseaux sociaux.

Ce qu’il faut faire, c’est entrer en contact avec les personnes qui nous intéressent, leur expliquer notre démarche, et amorcer ainsi un échange sain que nous n’aurions pas pu avoir en dehors d’un réseau social.

LinkedIn permet donc de lever ces barrières de « non-connaissance » qui empêchent parfois de faire le premier pas professionnel et de se permettre de saluer et d’engager la conversation avec telle ou telle personne.

Se construire un profil attractif

Au-delà des conseils évoqués précédemment pour optimiser son profil sur les réseaux sociaux, il est absolument nécessaire de tenir son profil LinkedIn à jour, et de l’étoffer pour se mettre en valeur.

Ainsi, bien renseigner ses activités, l’historique de celles-ci et les entreprises par lesquelles nous avons pu passer permet de mieux référencer son profil et d’être mieux trouvé.

Recommander d’anciennes relations de travail peut aussi permettre d’obtenir en retour un valorisation positive de son profil assorti d’un commentaire positif.

Ces quelques petites actions peuvent rendre un profil immédiatement plus attractif et le faire sortir du lot pour un recruteur, car rien des moins intéressant qu’un profil vide, mal renseigné et sans recommandations.

Cela peut même avoir l’effet inverse que celui recherché en s’inscrivant sur les réseaux sociaux.

N’oubliez pas que Linkedin est avant tout un réseau social où l’activité prime et où il est nécessaire d’être plus professionnel que sur un autre.

Ainsi donc, évitez les photos des vacances ou les vidéos trop personnelles qui n’intéressent que très peu votre réseau. Préférez des contenus pertinents et qui apportent une valeur ajoutée à tous. Vous serez alors perçu comme à la pointe et expert dans votre secteur.

Les réseaux sociaux ne sont pas très différents de la réalité : ils permettent d’échanger et de se présenter comme nous pourrions faire dans la rue à travers un style vestimentaire, une hochement de tête ou une première discussion.

N’oubliez pas que tout ce qui est inscrit sur Internet y reste, et qu’il est très difficile de revenir en arrière si des erreurs sont commises.

Préférez donc la prudence à l’excès, mais n’hésitez pas à démontrer du dynamisme par vos partages et votre activité pour être vus et reconnus.

Le personal branding n’est ni plus ni moins l’image que l’on va donner sur l’ensemble des médias digitaux, sur lesquels nous sommes disponibles.

Il s’agit donc, pour une grande parties des internautes, des réseaux sociaux sur lesquels chacun peut avoir son profil et se construire une image. A vos marques !

Plusieurs autres articles sur la performance professionnelle sont à venir dans les prochaines semaines, n’hésitez donc pas à vous inscrire ​à notre newsletter​ pour ne rien rater !